Au rythme du Train des Pignes

Plus de 100 ans après sa création, le Train des Pignes continue de nous transporter à travers la nature sauvage et les villages authentiques, de Digne les Bains à Nice. Imaginée dès 1861 par l’inventeur Dignois Alfonse Beau de Rochas, la ligne du Train des Pignes avait pour vocation de relier la méditerranée (Nice, rattachée à la France l’année précédente) aux Alpes (Grenoble). Ce n’est finalement qu’à partir de Digne que la ligne est construite, ce qui suffira à donner aux ingénieurs de nombreux défis de construction avant que la ligne rejoigne enfin Nice en 1911.

Pour s’adapter au relief escarpé, les ingénieurs optent pour un écartement des voies d’un mètre, au lieu d’1,40 m habituellement utilisé. Ce recours ingénieux ainsi qu’un dur et long labeur, permettent de construire une voie de chemin de fer sur un parcours particulièrement difficile de 150 km. 25 tunnels, 16 viaducs et 15 ponts métalliques sont construits !

Mieux vaut prendre son temps pour apprécier le parcours du Train des Pignes qui traverse des paysages d’exception, de la Haute Provence et la Vallée de l’Asse à l’arrière-Pays niçois en passant par le Verdon et la Vallée du Var. Ça tombe bien, le train met 3h25 pour rejoindre Nice depuis Digne les Bains ! Et pour prolonger l’expérience, vous avez le choix entre de multiples haltes pour visiter les villages de l’itinéraire.

Quatre trains partent chaque jour depuis la gare des Chemins de fer de Provence de Digne les Bains. Il faut traverser trois autres petites gares (le Plan d’eau, Gaubert et le golf) avant de sortir de la commune ! Le train poursuit son itinéraire par la Vallée de l’Asse – villages de Mézel et Châteauredon – jusqu’à Barrême. Le parcours se poursuit ensuite à travers le Haut Verdon, puis les villages de caractère Annot et Entrevaux. Avant de rejoindre Nice, le Train des Pignes parcourt la Vallée du Haut Var (Touët sur Var, Villars sur Var).

C’est depuis toujours que le Train des Pignes prend son temps. D’ailleurs, une des légendes expliquant son nom dit que le train était si lent, que les voyageurs avaient le temps d’en descendre en marche pour ramasser des pommes de pin.

De mai à octobre, le Train des Pignes à vapeur vous propose de vous immerger dans cette atmosphère d’antan à bord de wagons historiques entre Puget-Thénier et Annot (informations et réservations à l’Office de Tourisme).