Jeunesse et résistance (1943-1945)

14260069-diaporama ©

Rencontre avec des collégiens autour de la Résistance.

Description

L’histoire de la Résistance dans les Basses-Alpes n’avait
jamais suscité autant d’intérêt hors du département !
Dans le cadre du concours national de la Résistance et
de la Déportation, des élèves franciliens de collèges de
Pontoise et de Gennevilliers ont proposé en 2022 deux
projets.
Venez découvrir leurs travaux et assister à la projection
de leurs films, l’un nous conduisant sur les traces de René
Char ; l’autre parcourant des « itinéraires de mémoire »
avec les résistants de Bayons… victimes de la barbarie
nazie. Mais les collégiens bas-alpins n’ont pas été en
reste. Ceux du collège Gassendi proposent eux aussi une
histoire de Résistance autour de la ferme de Belon.
SUR SES TRACES…
AVEC DEUX COLLÉGIENNES DE PONTOISE
Leur court-métrage est construit comme un péripleenquête,
lancé sur les traces de la répression allemande
autour du village de Céreste et de son illustre résistant, le
poète René Char. Un voyage riche sur le plan intellectuel,
citoyen et, surtout, humain.
ADOS D’AUJOURD’HUI & RÉSISTANTS D’HIER,
FERME DE BELON : « SI LA MONTAGNE
POUVAIT PARLER… »
Douze élèves du collège Gassendi de Digne-les-
Bains se sont penchés sur les archives concernant
l’arrestation de onze stagiaires de l’école des cadres
de La Résistance à la ferme de Belon le 14 février
1944. Accompagnés de leur enseignante d’histoiregéographie
Céline Coulon, et du médiateur du
Réseau Canopé Antoine Decroix, ces jeunes sont
partis à la découverte des hommes qui se sont
battus contre l’Occupation allemande et le régime
de Vichy, au péril de leur liberté et de leur vie.
À partir des archives, les collégiens ont construit une carte narrative retraçant à la fois leur
démarche, leurs découvertes et toutes les questions qu’ils se sont posées en tant que citoyens.
Un très joli travail, à la fois documenté et poétique, intitulé : « Et si la montagne pouvait parler… ».
« GENNEVILLIERS-BAYONS, ITINÉRAIRES
DE MÉMOIRE »
Vingt-deux collégiens sont partis à la
recherche des Résistants victimes à Bayons
de la barbarie nazie le 26 juillet 1944. Avec
l’aide de leurs enseignants et d’une cinéaste,
ils ont produit un film qui relate leur enquête
historique, à la poursuite d’indices, de preuves
et de témoins.

Labels & accessibilité

Tourisme adapté

  • Accessible en fauteuil roulant en autonomie
  • Personnel d’accueil sensibilisé à l’accueil des personnes en situation de handicap

Tarifs

Gratuit.