Se reconnecter à l’essentiel

A l’évidence et plus que jamais, nous avons besoin d’espace et de moments pour revenir à notre source intérieure, pour nous reconnecter à notre essence. Certaines destinations sont plus propices que d’autres à cette quête de bien-être. L’UNESCO Géoparc de Haute Provence, Digne les Bains et ses environs en font partie et ce n’est pas l’exploratrice Alexandra David-Neel qui dira le contraire !

 

Ici règne l’esprit du boudhisme tibétain

Cette grande dame, qui a parcouru une grande partie du monde, a retrouvé ici la sérénité qu’elle recherchait et qui lui rappelait le Tibet. Elle s’amusait même à surnommer les pré-Alpes Dignoises « son Himalaya pour Liliputiens ». Née en 1868 à Paris, elle a passé 25 ans de sa vie à explorer le monde. C’est la première femme européenne à avoir pénétré la cité interdite de Lhassa au Tibet en 1924. Après toutes ces folles années d’aventures, c’est dans la ville de Digne les Bains qu’elle a décidé de poser ses bagages en 1928 et qu’elle a baptisée sa maison « Samten Dzong » qui signifie « Résidence de la réflexion » en tibétain. Elle s’est éteinte centenaire en 1969. Le 14ème Dalaï-Lama est venu lui rendre hommage en 1982 et en 1986. Vous pourrez découvrir l’incroyable vie de cette aventurière lors de votre passage à Digne-les-Bains en visitant sa maison devenue musée et admirer les innombrables objets ramenés de ces voyages lointains.

Après avoir visité la maison d’Alexandra David-Neel vous pourrez poursuivre votre immersion zen par une pause thé, tchaï ou Lassis chez Kalashanti juste en face de Samten Dzong.

Un territoire de bien-être

Digne les Bains, ville thermale reconnue depuis l’Antiquité pour la qualité de ses eaux propose des cures en rhumatologie et voies respiratoires ainsi qu’un espace zen où vous trouverez diverses formules ouvertes à tous : soins du corps, massages et bains bouillonnants aux huiles essentielles afin de profiter pleinement de vos vacances.

Ici, même la marche peut se pratiquer en conscience,  respectueuse de soi et de son environnement, pratiquée en douceur, elle permet de lâcher prise et d’être en harmonie avec la nature. Des professionnels vous accompagnent lors de « marches Afghanes » à la découverte des paysages chers au cœur d’Alexandra David Néel. Le temps d’un week-end solo ou à deux, en famille pour un séjour plus long, les possibilités sont infinies.

Que diriez-vous d’un hébergement insolite en cabane ou d’un lieu retiré nécessitant une tyrolienne pour acheminer vos bagages et proposant une expérience originale dans une vallée préservée ?  Ou d’une semaine sous yourte dans un camping zen où le propriétaire accompagnateur en montagne et professeur de yoga vous accompagnera sur les chemins de la découverte ?

La Haute-Provence, ses paysages, son terroir, sa culture, son art de vivre sont une déconnexion en soi. Alors rejoignez-nous !