Art de vivre en Haute Provence

La Haute Provence est une terre de saveurs, de valeurs liées au terroir que l’on retrouve dans sa gastronomie, son folklore et son caractère. Un véritable art de vivre ! Les marchés rythment la vie locale, lieu idéal pour découvrir la personnalité de la région. Des producteurs passionnés vous parleront de miel, d’huile d’olive, de fromage de chèvre et même de safran. Toute une explosion de couleurs et d’odeurs sous un soleil qui brille, dit-on ici, 300 jours par an !

Le  grand marché provençal, sur la place principale de Digne les Bains, prend ses quartiers d’été sur le boulevard Gassendi, bordé de platanes centenaires, de la fin juin à septembre le samedi matin. Tous les dimanches de l’année le deuxième plus grand marché du département se trouve sur la place Pechiney à Saint-Auban. Et dans les nombreux villages alentours, les étals rivalisent de produits issus d’une agriculture locale et diversifiée à l’image du marché bio d’Aiglun ou celui de Château-Arnoux le jeudi après-midi toute l’année.

Un vent de lavande

Au pays de la lavande, vous trouverez bien-sûr l’essence de lavande aux vertus multiples et magiques (cicatrisante, calmante, aseptisante …). Vous trouverez également toutes les déclinaisons de la fleur bleu : savons, crèmes, miels au goût délicat, des biscuits et sirops qu’il faut absolument goûter ! Les restaurants gastronomiques vous surprendront dans l’utilisation que leurs chefs en font. Que ce soit sous la forme de sorbet ou de sauce en accompagnement d’un agneau du terroir.

Les producteurs vous ouvrent leur porte et vous proposent de découvrir en famille le monde des abeilles, comme Les ruchers de La Bastide Blanche à Estoublon, Ecosphère à Chanolles ou L’atelier Bleu Lavande à Estoublon.

De son côté, La Boîte à biscuits, à Digne les Bains, partage ses secrets de fabrication lors d’ateliers. De même, la confiserie Manon à Peyruis propose des ateliers autour du chocolat. La savonnerie de l’éco logis à Draix vous accompagne dans la réalisation de vos savons. Eninf, les éditeurs de parfums Lothantique à Peyruis propose toute l’année gratuitement des ateliers de découverte olfactive.

L’Olivier de Haute Provence

Un incontournable de notre agriculture : l’olivier. En Haute Provence, il offre une huile fruitée indissociable de la cuisine provençale. Les Mées est la plus grande commune oléicole des Alpes de Haute-Provence, avec près de 80 000 oliviers autour du village. Retrouvez ici, en version anglaise ou française, tous les sentiers qui mènent à la découverte de l’or vert de Haute Provence.

Un parcours de 4 km intitulé « Le Chemin de l’Olivier » permet de découvrir des oliviers multi-centenaires. Plusieurs moulins à huile se visitent toute l’année. Vous serez surpris de découvrir toutes les variétés d’olives assaisonnées à l’ail, au piment et autres condiments. La production d’huile d’olive n’aura plus de secret pour vous après une visite au Vieux Moulin à Estoublon, ainsi qu’au Moulin des Pénitents aux Mées. Dans ces lieux, l’ancienne méthode d’extraction de l’huile d’olive (avec ces meules et pressoirs) ainsi que les procédés actuels vous seront expliqués.

Ne nous étendons pas sur la fougasse à l’anchois, le petit épeautre, les fromages de chèvre ou encore les truffes… Vous aurez tout simplement le plaisir de goûter à tous ces produits du terroir lors d’une étape dans l’un de nos « Bistrots de Pays » ou dans les restaurants labellisés « Pays Gourmands ».

Tout l’artisanat

Art et artisanat sont également dans les gènes de la Haute Provence. Nos artisans et artistes subliment les matières. Ainsi, dans les mains du santonnier Patrick Volpes se transforme en des personnages emblématiques des fêtes de Noël, le bois est dé-tourné par Claude Verchot en œuvres d’art. Le patrimoine géologique est source d’inspiration pour Benoît de Souza, sculpteur. La luminosité, les couleurs de la nature se retrouvent sur les toiles de nos peintres.

Il faudra faire des choix – sans doute difficiles – ou alors revenir pour pouvoir tout apprécier. En réalité, ici on prend le temps, le temps de vivre, autour d’un bon plat ou d’un « apéro » entre copains à la terrasse d’un bistrot. On prend le temps de découvrir des savoirs faire, des traditions ailleurs oubliées mais ici encore vivantes …