Week-end Blues « Abou Diarra »

4761325-diaporama ©

Marqué par la culture ancestrale des chasseurs mandingues, Abou Diarra est un joueur de n’goni (harpe guitare malienne) au parcours atypique et étrange.

Description

Formé par un maître virtuose et aveugle, il a sillonné, pendant plusieurs mois, les routes d’Abidjan-Bamako-Conakry… à pied, accompagné de son seul instrument. Traversant les villages les plus reculés d’Afrique de l’Ouest comme les mégalopoles modernes, il y a puisé tour à tour des sons cachés traditionnels et des musiques urbaines contemporaines… Sa musique parle du voyage, de l’exil, du mouvement…

Fasciné par le blues, le jazz, le reggae, le groove… les rythmes et styles où se mélangent pays, sonorités, influences…, Abou Diarra explore hors des gammes classiques, utilise son n’goni comme une guitare, une basse, une harpe ou une percussion… dans des balades silencieuses et nostalgiques ou des rythmes endiablés de bals poussières.

Pour autant, au kamele n’goni comme au chant, habilement soutenu par Toumani Diabaté, et les musiciens du Donko Band, il ne s’écarte jamais d’une spiritualité musicale authentiquement malienne.


«Abou Diarra s’offre une virée majestueuse en terre de blues, avec l’harmonica de Vincent Bucher, lonesome cow-boy rodé aux pulsations africaines. » Télérama

En partenariat avec le Conservatoire à rayonnement départemental, Vincent Bucher donnera une masterclasse (inscription au 04 92 31 52 36)

Abou Diarra [n’goni - chant]
Moussa Koita [clavier - choeurs]
Laurent Loit [basse]
Amadou Daou [percussions]
Vincent Bucher [harmonica]

www.aboungoni.com

Tarifs

Plein tarif : 6 €, Tarif réduit : 18 €.


Pass pour les 2 soirées : 28 €.

Ouverture

Vendredi 15 mars 2019 à 21h.

A proximité

Théâtre « L’écume des jours »

Culturelle

Distractions et loisirs

A l’Eau Ween

Distractions et loisirs

Visite de l’établissement thermal

Culturelle

Distractions et loisirs