Dark was the night – Théâtre musique

13650318-diaporama © Dr Granger Historical Picture Archive

Les années 20 – les années folles en France ou the roaring 20’s aux États-Unis – sont une décennie d’insouciance et d’effervescence économique et culturelle. C’est à cette période que le rêve américain prend tout son sens.

Description

Blind Willie Johnson, musicien-évangéliste aveugle, fils de métayer originaire du fin fond du Texas, devient un symbole de cette Amérique lorsqu’en 1927 la Columbia Records l’enregistre en duo avec sa slide guitare. Diffusée sur les ondes, son interprétation de Dark was the night touche le public américain et laisse une empreinte indélébile dans l’oreille de nombreux grands musiciens. Puis la Grande Dépression s’abat sur le pays et la voix glorifiée de Johnson tombe dans l’oubli. Lui-même tombe dans l’indigence et décède dans l’indifférence la plus totale.
En 1977, l’astronome Carl Sagan grave l’œuvre de Johnson sur un disque d’or – le Golden Record – propulsé dans l’espace en guise de message adressé aux civilisations extra-terrestres. Dark was the night, air de blues issu du gospel, devient alors un hymne à l’humanité.

Emmanuel Meirieu rend ici hommage aux oubliés, aux anecdotiques, aux marginaux en nous questionnant sur les traces que l’humain choisit de laisser derrière lui.

Je veux créer en salle un raz de marée d’émotions. Tel est le but que je poursuis dans mon travail : une intensification de la vie.
Emmanuel Meirieu

Durée prévisionnelle 1h30, à partir de 12 ans.


tarif A
plein 20€
réduit 16€
jeune 8€/5€
solidaire 3€

Tarifs

Adulte : de 3 à 20 € (tarif A
plein 20€
réduit 16€
jeune 8€/5€
solidaire 3€).

Ouverture

Mardi 15 novembre 2022 à 20h30.

A proximité

Forfaits dîner à la Bonne Étape

Distractions et loisirs

Stage de pêche au coup

Nature et détente

Distractions et loisirs